Dō-In

Dō-In

Gymnastique japonaise traditionnelle de prévention et d'entretien de la santé

Pour la plupart des personnes en recherche d'une activité énergétique ou gymnique originaire d'Asie,
les mots clés venant à l'esprit sont "Yoga" (Inde), "QiGong" (Chine), ou "Dō- In" (Japon).  
Le Dō-In est un outil merveilleux et indispensable à la santé et à l'équilibre du corps et de l'esprit. 

Définition et origines du Dō-In
 
"Dō-In" (導引) est tout simplement la transcription japonaise du terme chinois "Daoyin" ou "Tao Yin".
Ce qui signifie "Entretien de la Voie" par "guidage et étirement".
 
On entend par "Voie" (Dō en japonais, Dao ou Tao en chinois), le chemin qui mène à l'éveil de soi.

Parfois nommé "Gymnastique Taoïste" ou "Yoga Japonais", comme son nom l’indique, le Dō-In est un art millénaire chinois qui s’est implantée au Japon et qui, comme  "Qi Gong" ou "Kung-fu" correspond à un terme générique désignant plusieurs écoles de gymnastique énergétique de tendance taoïste mais aussi bouddhique, confucianiste, shintoïste ou syncrétique. 
 
 

On y retrouve ainsi plusieurs "formes" gymniques chinoises traditionnelles "japonisées" telles que : 
- "Tuina/Anmo" (techniques énergétiques manuelles) devenu "Anma"
- "Yi Jing King" (le Sutra du renforcement corporel) devenu "Ekkinkyo" ou "Ekkin-Kyō" 
- "Baduanjin" (les Huit Brocards de soie) devenu "Pa Tuan Chin" ou "Hachidankin"
- "Taisu Qigong" (Travail Énergétique du Grand Flux) devenu "Kiko Taisō"
- "Wu Xing Shi Taisu" (la Gymnastique Énergétique des Cinq Éléments) devenu "Koho Goshin Taisō" 
- Et bien d'autres encore...

Spécificités du Dō-In 

Le Dō-In n'est pas une simple gymnastique externe, mais une méthode "holistique" qui considère l'être humain dans sa globalité et son unicité, en tenant compte de ses dimensions physique, mentale, émotionnelle, familiale, sociale, culturelle,... Il permet d'entretenir notre vitalité par le biais de l'énergie, et vise l'éveil, l'ouverture et l'activité


Le Dō-In est pratiqué par les "praticiens du Tao", celles et ceux qui recherchent un moyen de réalisation dans le respect de la nature et d'autrui, en suivant la "Voie". Certaines écoles de "Shiatsudō" enseignent parallèlement le Dō-In à leurs élèves afin qu'ils restent toujours en pleine forme lors de la pratique du Shiatsu.

Le Dō-In comporte des exercices physiques, respiratoires et psychiques basés sur les principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise :
- frictions, pressions, percussions
- stimulation manuelle des points d'acupuncture et des méridiens
- exercices respiratoires et vocaux
- étirements dynamiques et posturaux
- exercices sensoriels et visualisations
- jeux d’équilibre et de soutien mutuels

Bienfaits du Dō-In

Le Dō-In est une méthode que l'on peut pratiquer seul et en toutes circonstances, offre des résultats immédiats et durables, dans un but préventif. Il propose en effet des exercices spécifiques (stress, fatigue, tensions) aussi bien que des mouvements destinés à entretenir sa forme, à prendre conscience de son corps, voie de la bonne santé tant physique que psychique.

Le Dō-In améliore l’équilibre, apporte la sérénité, développe l’autonomie, la créativité, la conscience de soi et la confiance en soi. Il est particulièrement conseillé quand on avance en âge parce qu’il intègre toutes les parties du corps et fait travailler la coordination gestuelle, d’où un meilleur équilibre. Les enchaînements d’une forme appelée "kata" ou séquence développent la concentration et donc l’entretien de la mémoire. Il assouplit et fortifie le corps, stimule la vitalité, renforce le système immunitaire et l’état de santé général.

La séance de Dō-In

Le séance de Dō-In s'effectue principalement à domicile ou en salle (Dojo). Néanmoins, le pratiquer à l’extérieur permet de tirer le maximum d’énergie et de vitalité, en se mettant en lien consciemment avec les 5 éléments de la nature (Bois, Feu, Terre, Métal, Eau). Chacun d’entre eux correspond à une méditation ou un enchainement de mouvements spécifiques (Kata).
 
La pratique du Dō-In est principalement basée sur la répétition. L'enseignant donne l'impulsion néanmoins, les résultats appartiennent aux pratiquants.

Toutefois, retenons que les pratiquants les plus avancés retireront de grands bénéfices à pratiquer le Dō-In chez eux, quotidiennement ou du moins plus régulièrement que lorsqu'on suit des cours collectifs. La pratique personnelle s'enrichira ensuite au fil des années avec l'apprentissage de nouveaux exercices. 
 
Contre-indications du Dō-In

Le Dō-In est une méthode de bien-être qui agit sur la santé de façon bienveillante et préventive.

Il ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou à un traitement médicamenteux

Le Dō-In est contre-indiqué dans les cas suivants (liste non exhaustive) :
- cas d'urgences : fracture, hémorragie, épilepsie, inflammation aiguë ;
- phlébite, fièvre importante ;
- dermatose importante, infection cutanée ;
- troubles cardiaques, pulmonaires, oculaires, etc.