DO-IN

ENTRETIEN ET DÉVELOPPEMENT DE SOI

Qu’est-ce que le do-in ?

Le do-in 导引 (“voie pour diriger le souffle-énergie avec l’intention” en japonais) est une méthode énergétique psycho-corporelle d’origine sino-japonaise visant à préserver un bon état de santé et à améliorer les capacités naturelles de chacun(e).

Le do-in consiste en un travail corporel, physique et mental alliant postures, mouvements, étirements, auto-shiatsu, respiration, relaxation et méditation. Son équivalent chinois, ancêtre du qi-gong, le dao-yin, est appelé “yoga chinois”.

Le do-in est une voie traditionnelle du mouvement de l’éveil à soi impliquant une action de transformation de “soi par soi“, en vue de notre épanouissement personnel.

Autrement dit, le do-in est une méthode holistique qui prend en compte la personne dans sa globalité. Il s’inscrit dans le domaine du bien-être et de la prévention-santé.

Le do-in ne se substitue pas à la médecine occidentale, mais peut se présenter comme un complément. Il ne dispense pas d’un avis médical, sa pratique pouvant être contre-indiquée dans certains cas.


Quelles sont les techniques du do-in ?

Les exercices de do-in visent à stimuler les grandes fonctions corporelles : la respiration, la circulation, la digestion, le système nerveux et l’énergie.

Parmi les techniques, nous pouvons distinguer :

  • Techniques d’auto-massage (friction, pétrissage des muscles) ;
  • Exercices d’ancrage et de recentrage (hara, postures statiques et dynamiques pratiquées debout ou en assise) ;
  • Techniques d’échauffement et de déblocage corporel (frappes, “percussions”) ;
  • Techniques de stimulation du système énergétique (digitopression / auto-shiatsu), étirements énergétiques (makko-ho) ;
  • Mouvements légers et rapides “de dégagement” (passes magnétiques) ;
  • Techniques respiratoires (kokyu-ho), méditatives (zazen, kihnin) et vocales (kotodama, sons voyelles) ;
  • Exercices d’alignement énergétique (chant vibratoire, sons voyelles, kototama) ;
  • Techniques de développement de la force vitale (ki).

Le do-in est-il reconnu ?

En Extrême-Orient, le do-in est pratiqué dans les familles pour rester en forme et se ressourcer. Les spécialistes en shiatsu le pratiquent pour se préparer à leur journée de travail. Les pratiquants d’arts martiaux (Aïkido, Karaté, Judo…) l’utilisent pour s’échauffer et récupérer durant les entraînements.

En Occident, le do-in est de plus en plus pratiqué par un public varié (enfants, adolescents, adultes, séniors, sportifs,…) qui apprécie sa simplicité et son efficacité. Des ateliers collectifs de do-in sont mis en place dans les cabinets de shiatsu, les écoles de shiatsu, les entreprises, les institutions scolaires, médicales ou encore dans le monde du sport et des arts martiaux.

La F.D.K.G.E. (Fédération de Do-In & Kiko du Grand-Est) propose les certifications de professeur(e) de do-in (cycle d’étude de 3 ans) et d‘instructeur(trice) de do-in (cycle d’étude de 1 an) aux personnes désireuses d’enseigner cette discipline au niveau professionnel ou dans un cadre associatif, ou encore à la pratiquer à titre de développement personnel pour le bien-être et la prévention-santé.

Les enseignants de do-in reçoivent une formation appropriée et validée et en assurent la transmission grâce à une pédagogie adaptée à chacun(e), en respectant la déontologie de la profession et la législation en vigueur.


Quels sont les bienfaits du do-in ?

Pratiqué quotidiennement, le do-in :

  • aide à faire circuler l’énergie dans le corps et à la renforcer (autorégulation),
  • assouplit le corps,
  • optimise les fonctions de l’organisme,
  • aide à entretenir, son bien-être, sa santé et sa vitalité,
  • contribue à trouver la détente et le calme intérieur

Qui peut pratiquer le do-in ?

Le do-in est accessible à tous (adultes, enfants, adolescents, sportifs, séniors…) et à tout âge de la vie et ne nécessite aucune de condition particulière. Il est utilisé fréquemment par les spécialistes en shiatsu pour se préparer à leur journée de travail. Il est recommandé de s’initier auprès d’un professionnel du shiatsu et du do-in.


Pourquoi pratiquer le do-in ?

Le do-in aide à prévenir et à rétablir les dysfonctionnements de l’organisme liés à une mauvaise circulation de l’énergie corporelle.  

Pratiqué à titre préventif, le do-in est particulièrement efficace en cas de :

  • Douleurs physiques : maux de dos, migraines, problèmes digestifs et intestinaux, douleurs musculaires et articulaires…
  • États d’âme : Burn-out, stress, nervosité, anxiété, insomnies, fatigue (surmenage intellectuel, manque de concentration, problème de mémoire,…), difficultés relationnelles, dépression nerveuse…

Comment se déroule une séance de do-in ?

Le do-in se pratique seul ou en groupe. Pour le pratiquer, il vous est conseillé de porter des vêtements souples et confortables, des chaussettes propres, et vous munir d’un tapis de yoga. Une chaise vous est fournie (si séance en groupes de 10 à 12 personnes maximum).

Chaque séance de do-in est unique. En fonction du thème abordé (détente, relaxation, tonification, ancrage, assouplissements…) et de la saison en cours, selon la théorie des 5 éléments (bois, feu, terre, métal, eau), des exercices spécifiques sont transmis pour répondre aux besoins des pratiquant(e)s. Leur pratique est simple et facile d’accès.

  • Le do-in “tonique” est pratiqué (de préférence au réveil) pour se stimuler et bien démarrer la journée avec enthousiasme.
  • Le do-in “relaxant” est pratiqué (de préférence au coucher) pour se ressourcer et bien démarrer la nuit avec sérénité.

La pratique régulière du do-in s’enrichit au fil des années avec l’intégration de nouveaux exercices. Le travail étant principalement basée sur la répétition, l’enseignant donne l’impulsion, néanmoins, les résultats appartiennent aux efforts de chacun(e).

La consigne fondamentale est : “confort”. Chacun(e) pratique le do-in selon ses besoins, sa motivation, ses capacités et ses disponibilités.

Le do-in est un accompagnement sur plusieurs séances. Une séance de do-in dure généralement 45 min (enfant, adolescent) à 1 heure (adulte, sénior).

EFFET REBOND

Après une séance de do-in, le travail énergétique continue à se faire. Il est possible que votre corps réagisse en envoyant des signaux liés aux nouveaux états qu’il traverse. Cette réaction naturelle est appelée “l’effet rebond”.

Parfois désagréable, cette phase de libération des tensions est brève et positive. Elle révèle que votre corps se mobilise pour retrouver son équilibre. Ce type de réaction peut avoir lieu lors des premières séances de do-in et ne se reproduit que rarement après.

IMPORTANT

Concernant la pratique du do-in :

  • Tout(e) mineur(e) doit être accompagné(e) par au moins un des parents ;
  • Prévoyez un tapis de yoga et une tenue souple pour faciliter le travail ;
  • Pensez à bien vous hydrater après la séance pour favoriser l’élimination des toxines stimulées par le do-in.

Quand pratiquer le do-in ?

Certaines périodes de notre vie nous rendent plus sensibles :

  • les changements de saison ;
  • les changements de rythme de travail ;
  • les périodes de stress ou d’activité intense ;
  • les périodes post traumatiques (deuil, divorce, licenciement…) ;
  • les périodes de récupération.

L’idéal est de pratiquer le do-in de façon régulière pour rester en forme.  

Où pratiquer le do-in ?

Facile à mettre en œuvre, le do-in s’intègre dans le parcours de soins et au sein de différentes structures de santé (Ehpad, hôpitaux, accueil de jours, centre d’addictologie…).


Le do-in en vidéos…



STAGES & ATELIERS

ENTRETIEN CORPOREL / RELAXATION / MÉDITATION

Photo by Anupam Mahapatra on Unsplash

Des stages et ateliers de do-in vous sont proposés toute l’année :

  • Do-in spécifique (auto-massage du dos, ventre, bras, jambes, pied…) ;
  • Do-in saisonnier (suivant les cycles saisonniers) ;
  • Do-in sportif (préparation et récupération à l’effort) ;
  • Do-in par la caractériologie (suivant l’élément de naissance) ;
  • Do-in et “bobologie” (prévention des maux quotidiens).